Recul ...

Malheureusement la guerre en Ukraine est toujours d'actualité avec chaque jour des images plus horribles les unes que les autres de ce conflit dont les populations civiles sont les principales victimes. Une guerre n'est jamais "propre" il va s'en dire mais en 2022, mettre à genou un pays de la sorte, c'est à dire totalement détruit est chose impensable mais pourtant bien réelle sous l'égide de la folie meurtrière de l'armée de Moscou. Courant de la semaine dernière, une annonce a surpris un peu tout le monde à savoir que les troupes russes se repliaient sur l'Est de l'Ukraine c'est à dire dans les régions pro-russes tel le Dombass et les environs sous entendu que l'étreinte allait se desserrer à l'Ouest mais aussi et surtout près de Kiev la capitale. Info ou intox ? La désinformation est aussi une "arme" utilisée par temps de conflit. Les pertes sont colossales sur le plan humain bien évidemment mais aussi sur le plan matériel, chaque jour qui passe enfonce un peu plus l'Ukraine dans la misère. Poutine qui songeait à une "guerre éclair" ne souhaite t'il pas désormais une "guerre d'usure et d'affaiblissement", tout est envisageable de la part d'un homme fier qui ne voudra jamais perdre la face aux yeux du monde entier malheureusement ...

Côté FCD, les résultats du week end sont pour le moins encourageants voir satisfaisants pour nos équipes engagées. Débutons par l'équipe 1 qui recevait le leader des Croisés de Bayonne ( 2 petites défaites au compteur depuis le début du championnat ) avec la ferme intention de le regarder droit dans les yeux malgré tout. La bande à Jean Pierre et Max a par moment fait vaciller la formation basque mais après plusieurs temps forts chalossais, les visiteurs punissent les locaux froidement. Au retour des vestiaires, les intentions sont de nouveau doazitiennes mais sans réussite, les joueurs donnent tout mais se heurte soit par maladresse soit par excès de précipitation à la défense bayonnaise. Dans les 10 dernières minutes, les basques se mettent définitivement à l'abri. On retiendra malgré tout l'envie et la détermination du groupe qui sait que rien n'est acquis et qu'il faudra batailler comme cela jusqu'au bout pour aller chercher le maintien, c'est faisable et çà passe par une mobilisation de tous et de tous les instants. Pour ce qui est de la 2, elle renoue avec la victoire et quelle victoire face à un concurrent direct. La bande à Rémi et Jacky s'en est donnée à coeur joie notamment le secteur offensif où les buteurs ont été nombreux pour meubler le planchot. Belle prestation d'ensemble qui mérite d'être réitérée lors des prochaines sorties. Il en est de même pour l'équipe 3 qui continue son excellent parcours en allant s'imposer à Roquefort. La bande à Nico pratique un football de mouvement qui à ce niveau fait souvent la différence et permet d'allier prise de plaisir et résultats positifs, bravo à tous. Les filles aussi l'emportent à Aire dans un match où elles ont globalement maitrisé leur sujet et surtout retrouver des automatismes dans le jeu, c'est de bonne augure pour la suite. Les U18 chutent face à St Geours par manque de réalisme devant le but, c'est dommage mais il faut persévérer. 

Le FCD apporte son soutien aux familles Duman, Lafitte et Darbo récemment endeuillées. 

Bonne semaine à toutes et tous. 

joomla templatestemplate joomla 3
© FC Doazit 2022