Au bout du bout du suspense ...

La course à la présidentielle est désormais bien lancée avec les premiers meetings de certains candidats, les premières tractations plus ou moins habiles et un prédisent en place qui se comporte comme un prétendant sans s'être vraiment déclaré. Bref c'est donc bel et bien parti pour 5 mois de campagne avec les traditionnels rebondissements qui émaillent désormais chaque période pré-électorale et au bout du bout un ou une élu(e) qui aura fort à faire pour diriger ce pays. Notre France, qui est pour beaucoup l'épicentre planétaire de la gastronomie mais qui vacille parfois au gré des décisions récentes de certains maires de grandes villes qui souhaitent interdire le Foie gras de leurs réceptions : un sacrilège pour certains, une évidence pour d'autres, à vous de choisir votre camp .... Un tel dilemme ou choix cornélien était également d'actualité ce dimanche avec le dénouement de la saison de la F1. Entre les pros Hamilton et les pros Verstappen, c'est une histoire de forte rivalité. Depuis le duel Prost - Senna, jamais il n'avait été question d'une telle confrontation entre deux pilotes et surtout de leurs soutiens respectifs. Au final, cela s'est joué au bout du bout du dernier tour de piste de la saison et après un scénario incroyable digne des plus grandes intrigues avec la victoire finale du cadet sur son ainé. Mais pour écrire une telle histoire, il faut deux grands champions et ils le sont .... 

Côté FCD, le derby face au Stade Montois plusieurs fois reporté a enfin pu avoir lieu sur le terrain synthétique de l'argenté opposant deux formations engluées dans le fond du classement de cette poule de R2. Avec une préparation tronquée en raison des conditions climatiques, le staff chalossais craignait cette formation montoise certainement revancharde suite à sa déconvenue du week-end précédent. Au final, cette rencontre s'est jouée sur deux faits de jeu au début et en toute fin de partie mais entre temps, il ne s'est pas passé grand chose. Longtemps le jeune Lucas a permis de préserver ce petit but d'avance de Benji a qui converti une offrande du gardien local mais pour le reste, c'est à dire le contenu, on est proche du néant pour ce qui concerne nos troupes incapables de se créer la moindre situation durant la rencontre. Alors oui malgré tout on y croyait en toute fin du match mais cette triple sanction à la 98ème minute de jeu a du mal à passer car elle parait bien sévère et partagée par l'ensemble des acteurs présents sur le carré vert. C'est ainsi mais il est difficile de passer sous silence l'arbitrage du référé durant 90 minutes, tantôt litigieux, souvent incohérent et pour finir antisportif quand ce dernier se permet un geste plus que déplacé à l'encontre des supporters chalossais au beau milieu de la seconde période. On a tous le droit de faire un mauvais match, ce fût le cas de notre équipe samedi soir sans discussion aucune mais là Mr Potier est allé bien au delà de ses prérogatives et ce n'est pas acceptable car au final les sanctions ne seront prises que dans un sens !!!! Pour le dernier week end de compétition avant la trêve des confiseurs, si dame nature permet la tenue des rencontres, nos formations seront sur le pont avec le déplacement aux Croisés de Bayonne pour la 1 et le premier match de la phase de poule de coupe des landes pour la 2. La semaine permettra espérons le de revenir au Mus pour bien préparer ces rendez-vous importants. 

A noter pour finir que le district des Landes a décidé et ce jusqu'à nouvel ordre de mettre le football d'animation ( catégorie U7 à U11 inclus ) à l'arrêt en raison de la pandémie de Covid. De même,  le FCD suspend également les manifestations prévues cette fin d'année comme le repas de Noël et la Haye.

Bonne semaine à toutes et tous. 

joomla templatestemplate joomla 3
© FC Doazit 2022