Sous l'eau !

La situation sanitaire se dégrade en France certes mais aussi dans le monde entier car oui il faut raisonner cette pandémie non pas aux bornes de l'hexagone mais à l'échelle de la planète. En effet, en moins de temps qu'il n'a fallu pour le dire et le savoir que le variant Omicron parti de l'Afrique du Sud a pu atteindre l'ensemble des autres continents. La transhumance quotidienne de la population est un excellent accélérateur de sa propagation. Ainsi donc le taux de vaccination étant très disparate d'un pays à l'autre, le moindre trou dans la raquette permet à ce virus au pouvoir hautement mutagène de trouver une faille et développer un nouveau réassortant. Mais la prévalence du nouveau variant n'explique en rien la recrudescence des positivités en France, c'est bien encore et toujours le Delta qui provoque une remontée spectaculaire depuis plus d'une semaine des cas nécessitant ou pas une hospitalisation. L'enjeu est donc toujours le même, faire en sorte de ne pas submerger les services de réanimation et c'est en çà que le schéma de vaccination est un rempart à cet engorgement massif. Pour autant, les cas se multiplient certes mais être ou se faire vacciner limite les cas graves ou sévères mais aussi participe à l'effort collectif de lutte contre la pandémie. La liberté individuelle est aussi à intégrer dans un processus de masse et peut apporter du bien de tous ....

Côté FCD, une fois n'est pas coutume, seules nos demoiselles ont joué ce week end. En effet, dame nature ayant copieusement arrosé la région ces derniers jours, impossible de maintenir quelconque rencontre en chalosse. Les protégées de Maxime Langlade et son staff ont répondu présentes dans ce match face à un adversaire direct, mieux elles ont trouvé à six reprises le chemin des filets et encaissé qu'un seul petit but. Les progrès se concrétisent donc sortie après sortie. Seul bémol, la très vilaine blessure de Marie à la cheville qui risque de l'éloigner durant plusieurs semaines des terrains ... Pour ce qui est des seniors garçons, la tenue des entrainements est compliquée, les reports des matchs le week end s'enchainent bref c'est pas top mais on s'adapte malgré tout. Car les prochaines confrontations sont face à des gros calibres ainsi la 1 ira défier le Stade montois samedi soir dans le derby landais, l'équipe 2 se rendra chez le leader de la poule St Geours dimanche et la 3 recevra elle aussi le premier du championnat. Bref, trois gros matchs à enjeu donc la semaine de sera pas de trop pour bien les préparer et faire en sorte de glaner le maximum de points. 

En attendant, il y aura également LOTO ce vendredi 10 décembre, toutes les bonnes volontés sont attendues pour donner un coup de main à son organisation. 

Bonne semaine à toutes et tous

joomla templatestemplate joomla 3
© FC Doazit 2022