Covid, pas Covid .... but, pas but !!!!

La situation sanitaire semble se détériorer dans l'hexagone, ainsi des grandes métropoles se voient contraintes de passer en "zone rouge" avec la mise en place d'actions fortes afin d'essayer d'endiguer la propagation du virus ..... et en même temps ( expression chère à notre président ! ), Marseille voit ses obligations être relevées au bout d'une semaine. Va comprendre Charles ! Quoi qu'il en soit, il est désormais clair et net que la sphère privée joue un rôle majeur dans la progression galopante du virus. Il en va donc de la responsabilité individuelle au profit de tous, or le français moyen pense toujours que cela ne va pas l'atteindre et on en arrive à des situations de plus en plus délicates à gérer ....

Côté FCD, le staff technique du club a vécu une semaine bien compliquée eu égard à problèmes de positivité Covid ou de cas contact. Notre club met depuis des semaines tout un tas d'actions pour faire en sorte de ne pas devenir un cluster mais force est de constater que cela ne suffit pas ( cf ci-dessus ), résultat des courses, ce fût un vrai casse tête pour aligner deux équipes sur quatre ce dimanche !!!!! Pensant avoir déjà connu une situation inédite, nous étions loin de penser que le déroulé de la rencontre de notre équipe fanion à Langon serait encore plus de l'ordre de l'impensable. La formation girondine est un cador de la poule, clairement identifié, c'est nanti d'un effectif fortement remanié que no jeunes footeux s'en vont la défier ce dimanche. Après un début de rencontre difficile, petit à petit, les chalossais sortent la tête de l'eau et finissent fort le premier acte, à tel point que Jules pense être, fort justement, le premier buteur de l'histoire du club en R2 après un service de son frère Léo. Mais patatras, à la peine la joie de la célébration passée que le référé refuse le but et donne sortie de but. Le ballon est bien rentré dans le but (dévié de peu au passage par le gardien ) mais faute à un trou dans le filet, le ballon finit sa course hors de la cage, les images des deux caméramens présents dans les tribunes sont plus qu'évidentes sur le sujet. Bien peu aidé par ses assistants ( ils étaient pas moins de 5 officiels autour du terrain ), l'infortuné s'emmêle les crayons en accordant le but puis en revenant sur sa décision. S'en suit une très grosse colère de Jean Pierre, légitime, sans doute excessive, en tous cas compréhensive : il ne faut jamais avoir fait de compétition pour penser ou simplement croire qu'un tel fait de jeu à ce moment là du match n'a pas d'incidence sur la suite de la rencontre !!!!! Et ce qui devait arriver, arriva .... Au final l'addition est très lourde qui plus est entachée d'un dernier but des locaux inscrit et validé dans les mêmes circonstances que celui de Jules. Quelle histoire, quel match .... un recours a bien été posé après ces quatre vingt dix minutes rocambolesques donc attendons pour connaitre la suite. Pour ce qui est de l'équipe 3 autre formation a jouer ce dimanche, elle s'incline pour la troisième fois en autant de rencontre face à Roquefort. Dans le dur, en manque de confiance, on a l'impression que le ballon brûle les pieds des joueurs de la bande à Nico et Aurélien. Ce n'est que le début de la saison et il est encore temps de retrouver de l'allant pour vivre des jours bien meilleurs....

Le FCD soutient le club de la JAD après le drame survenu vendredi soir à l'un de leurs joueurs, et s'associe à la peine de ce club en présentant ses plus sincères condoléances à l'ensemble des acteurs qui le compose. Courage à vous les amis.

Bonne semaine à toutes et tous.

joomla templatestemplate joomla 3
© FC Doazit 2020