SAVE THE DATE


Samedi 8 juin : 40 ans du FCD


Coup de semonce !

L'intervention aérienne de la coalition ( USA, Angleterre et France ) en Syrie afin de dissuader le président Bachar El Assad de poursuivre l'utilisation de l'arme chimique marque un tournant dans ce conflit au combien stratégique et compliqué à décrypter. La Russie alliée de Damas joue un rôle prépondérant dans la gestion de ce conflit et donc par ricochet entretien un climat de guerre froide entre Poutine et Trump. Les conflits au moyen orient sont toujours très délicats tant les enjeux géo politiques sont importants et différents année après année. Comme souvent ce sont les civils qui payent un lourd tribu à ces affrontements, nos pensées sont avant tout pour eux, victimes collatérales de la folie meurtrière et souvent mégalo des dirigeants de cette partie du monde, cela dure depuis des décennies et pour autant on se rend bien compte que déchoir tel ou tel dictateur n'est pas gage de stabilité et de paix .....

Plus près de nous, le FCD a vécu un week end compliqué sur le plan des résultats, ainsi nos trois équipes seniors ont connu la défaite face à leurs adversaires du jour. Pour la 3, le match à domicile finalement relocalisé à Taller a permis à la bande à Mathieu de continuer à jouer et c'est bien là l'essentiel, l'équipe est tributaire des absences ou des blessés donc doit sans cesse se ré-organiser, les beaux jours arrivent et tout ira mieux ! Pour ce qui est de la 2, la bande à Frédo, Rémi et Jacky était amputée de la quasi moitié de son effectif ce samedi pour se rendre à Parentis, pour autant l'équipe alignée était cohérente et bâtie pour un système de jeu mais patatras le secteur défensif a été trop déficient pour espérer un quelconque résultat positif et la défaite est donc logique. Désormais l'échéance de la finale de la coupe des réserves doit mobiliser tout le monde, il faut se remettre en ordre de marche et relancer la dynamique. La 1 enfin s'est cassée les dents sur le bloc béarnais de Morlaas qui est venu s'imposer sur le plus petit écart mais qui au final fait la différence. Pourtant le contenu a été bien meilleur que celui du derby, les consignes ont été respectées mais il a manqué cette grinta et ce plus d'engagement dans les derniers vingt mètres pour inverser le planchot. A ce jeu, il faut marquer et par deux fois à trois mètres du but on doit le faire mais le scénario du match en était autrement .... Ce supplément d'âme, nous en aurons besoin samedi soir face à L'Etoile en coupe des landes, la semaine sera mise à profit pour préparer ce rdv important : la mobilisation doit être générale et absolue.

En attendant bonne semaine à toutes et tous.

Une pensée pour TOM qui (re)passe sur le billard en milieu de semaine !

joomla templatestemplate joomla 3
© FC Doazit 2019