çà ne passe pas !

La rentrée scolaire post fêtes de fin d'année est tout sauf un long fleuve tranquille pour le corps enseignant, les parents d'élèves et les enfants bien sûr, suite aux différentes annonces du ministre de l'éducation nationale qui pour le coup s'est pris les pieds dans le tapis. Entre ordre et contrordre, pas facile de s'y retrouver bref cette cacophonie finit par agacer tout le monde et surtout très ( trop ) compliqué à suivre à tous les niveaux, donc la colère générale est compréhensible mais existe t'il une situation réellement adéquate pour gérer au mieux cette foutue pandémie à l'échelle des plus jeunes d'entre nous ? Sans transition, il y en a un autre pour lequel la Covid lui pose un certain nombre d'ennuis, en effet Novak Djokovic a tenu l'Australie en haleine durant toute la semaine dernière concernant la possibilité ou non de participer à son Open de tennis. Au final, c'est niet, ce dernier connaissait pourtant les règles mais se croyait surement au dessus de celles-ci eu égard à son rang. Que Neni, les autorités australiennes sont restées fermes et déterminées face aux désidérata de la Diva Serbe. Enfin, et toujours sans transition, il y a une autre actualité récente qui a du mal à passer à savoir le coup de com, car il faut appeler un chat - un chat de ce cher Edouard Leclerc au sujet du prix de la baguette à 0,29 €. Lui le grand défenseur tantôt du pouvoir d'achat des consommateurs, tantôt de la production agricole française, en fait il a l'empathie à géométrie variable mais toujours orientée pour le bien de son portefeuille à lui ( et de son groupe ), nous a encore sorti une idée bien démago pour faire une fois encore le buzz et surtout faire venir des gens dans ses magasins. Sacré Edouard ...

Côté FCD, le week end passé fût assez atypique dans le déroulé des rencontres jouées par nos formations engagées. Débutons par notre équipe 2 qui pour le compte de la coupe des landes des réserves s'est rendue samedi soir à Parentis. Grâce à un début de match tonitruant ( coup franc millimétré de Bouyo puis but de Mathieu Bancon ), les protégés de Rémi et Jacky ont pris les choses par le bon bout. Après une demi heure de jeu en seconde mi-temps le score gonfle même à 0-3 pour les chalossais quand le brouillard s'invite à la fête. Dans la logique du règlement, le référé stoppe la rencontre pour 10 minutes dans un premier temps selon ses dires puis définitivement juste après alors que les textes sont bien clairs à savoir que le temps imparti dans un tel cas est de 45 minutes. Finalement, quelques minute plus tard, la grisaille s'est dissipée et le match conclu dans l'embarras général. La suite nous dira ce que les différents recours auprès du district donneront quand à l'issue de cette rencontre. Pour ce qui est de la 4, elle a fait une partie du chemin ce dimanche matin pour se rendre à Ygos avant d'apprendre en cours de route que l'équipe adverse était forfait, là encore voilà une situation bien cocasse dans ce week end bien particulier. Enfin terminons par l'équipe 1 qui recevait la formation du Boucau là encore dans un contexte bien compliqué. Au delà de l'enjeu comptable de ce match, ce sont pas moins de 7 joueurs de l'effectif qui manquaient à l'appel pour cause de blessures, suspension ou maladie. Le staff a du composer au mieux pour rendre le groupe compétitif et surtout le garder concentré autant que faire se peut sur l'objectif fixé. Face à un adversaire de qualité, les protégés de Jean Pierre et Max font front, mettent du coeur à l'ouvrage même si cela est souvent désordonné mais aux citrons, rentrent nantis d'un but d'avance grâce à une réalisation de Lionel bien servi par Louis et ce malgré une triple occasion adverse sauvée par la défense rouge et bleue après l'ouverture du score. Le début du second acte est tout à l'avantage des visiteurs qui appuient fort sur l'accélérateur mettant à mal l'arrière garde chalossaise. Puis les débats s'équilibrent, la défense doazitienne est solide et rarement prise en défaut jusqu'à la 88ème minute, sur une merveille de passe du maitre à jouer boucalais, l'arbitre désigne logiquement le point de pénalty. Le capitaine visiteur se présente face à Chachou mais celui-ci dévie le tir de l'infortuné. Dans la continuité et sur une action rondement menée, Ludo conclut victorieusement l'offrande de Simon pour le break à quelques secondes de la fin. Mieux sur un ultime corner tapé du droit svp par le gaucher Louis, Ludo encore lui seul au second poteau propulse une seconde fois la gonfle au fond des filets. S'en est fini d'une rencontre indécise et âprement disputée, l'année 2022 débute bien pour notre équipe fanion qui reste invaincue à la piole sans avoir encaissé le moindre but. 

La semaine et le week end prochain verront plusieurs rencontres concernées nos troupes à commencer par ce mercredi et un nouveau match de coupe des landes des réserves pour notre équipe 2 à l'Etoile Montoise face à Bretagne à 20h00. Puis samedi soir à 20h00 également, ce sera au tour de l'équipe 1 d'aller affronter Biscarosse en coupe des landes. Enfin dimanche 23, la 2 accueillera Cazères tandis que la 3 ira à Maurrin pour le compte du championnat. Pour ce qui est des filles et des U18, nos deux formations sont en attente des tirages des poules de la seconde phase de leur championnat. 

Bonne semaine à toutes et tous.  

joomla templatestemplate joomla 3
© FC Doazit 2022